Mon compte

« Nous en sommes avec l’hydrogène où nous en étions avec l’essence au début de l’aviation »

Publié le 01 juin 2021

« Nous en sommes avec l’hydrogène où nous en étions avec l’essence au début de l’aviation »

Si l'hydrogène figure comme le meilleur candidat pour décarboner l'avion de demain et constitue de fait la solution privilégiée par les avionneurs à l'horizon 2035, son utilisation - notamment pour propulser des ailes volantes - requiert des développements technologiques et, à l'amont, la levée de verrous scientifiques particuliers. Les explications de Yves Gourinat, professeur à Supaéro (Université de Toulouse) qui réalise aussi des recherches en dynamique des structures sur les coques et structures aérospatiales pour le CNRS.

Lire l'article... 

Nous suivre :